Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

312,288,781 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Articles des conférences de partages d'expériences


[Fahui de Minghui] Cultiver et pratiquer et apprendre à coopérer tout en travaillant pour Minghui

 

Écrit par un pratiquant de Falun Dafa à l'extérieur de la Chine

 

 

(Minghui.org) Bonjour Maître, bonjour compagnons de cultivation

 

Je suis un nouveau pratiquant et j'ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2013. Presque dès le début, j'ai commencé à traduire des articles pour le site Internet Minghui espagnol. Pour moi, c'était le meilleur arrangement de tous les temps pour m'aider à progresser dans ma cultivation et pratique. Minghui a été présent à chaque étape de ma cultivation et pratique et avec l'étude du Fa, a construit une base solide pour élever mon xinxing et regarder à l'intérieur, comprendre les faits sur la persécution, et apprendre à clarifier les faits en participant à différents projets de Dafa.

 

Aucun mot ne peut exprimer ma gratitude de travailler sur ce projet sacré. J'ai encore un long chemin à parcourir pour mûrir et m'élever, mais j'aimerais partager mon expérience au cours de ces quelques années passées à travailler pour le site espagnol de Minghui, en apprenant à coopérer avec les autres pratiquants et à m'assimiler à Dafa dans le processus.

 

Commencer à participer à un projet

 

En 2013, il fallait beaucoup de main-d'œuvre. Au début, je traduisais des articles, car je suis professeur d'anglais et j'étais très heureux d'utiliser mes connaissances pour Dafa.

 

D'abord, j'ai commencé par traduire un article par semaine, très vite j'ai traduit tous les jours, car je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup d'articles qui ne seraient pas vus en espagnol et par conséquent, les pratiquants ne pourraient rien apprendre de ces articles.

 

Personnellement, traduire signifiait entrer dans l'univers de nos compagnons de cultivation en Chine et toutes les expériences que j'ai lues et traduites ont laissé une marque dans mon cœur. J'ai également été touché lorsque j'ai traduit les nouvelles sur la persécution et les expériences de cultivation et pratique qui montraient la pureté des pratiquants en Chine. J'ai senti que le cœur des pratiquants avait vraiment beaucoup de compassion et d'Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

Le Maître a dit :

 

« ...depuis le début de la persécution, il a communiqué en temps voulu la situation réelle de l’état de cultivation et pratique des disciples de Dafa et servi de point de connexion entre les élèves. Que ce soit les élèves de Chine continentale ou les élèves hors de Chine, peu importe la région où ils se trouvent, tous peuvent partager leurs expériences à travers le site Minghui. » (« Enseignement de la Loi donné à la conférence de Loi marquant le dixième anniversaire de la création du site Internet Minghui »)

 

Je savais qu'à ce moment-là, je ne comprenais pas le rôle des pratiquants de la période de la rectification de Fa et la validation de Fa, mais je savais que toutes mes capacités venaient de Dafa et je voulais donner le meilleur de moi-même pour ce projet. C'était un temps de grande joie, j'étais comme une éponge qui apprenait et lisait le Fa tout le temps parce que j'avais obtenu le Dafa du cosmos et qu'il n'y avait rien d'autre dont j'avais besoin ou que je désirais avoir.

 

Une occasion pour s'élever et éliminer les attachements

 

Bientôt, il a été annoncé que nous aurions la même page d'accueil visuelle que le site Internet anglais. C'était un changement énorme, mais aussi un défi, car cela signifiait que nous devions travailler plus fort chaque jour. Je suis devenu très anxieux de savoir quand et comment cela serait mis en œuvre ? Comment allons-nous nous y prendre avec la main-d’œuvre que nous avions à l'époque ?

 

Le changement a été très important, car il y a beaucoup d'hispanophones, en Espagne, dans toute l'Amérique latine et aussi une grande communauté hispanophone aux États-Unis. En fait, plus de 572 millions de personnes parlent espagnol dans le monde entier. C'est la deuxième langue maternelle d'un certain nombre d'utilisateurs, dépassée seulement par le chinois mandarin. Améliorer la page en espagnol serait très bénéfique pour atteindre plus de gens ordinaires et de pratiquants et pour clarifier la vérité et sauver les êtres plus efficacement.

 

Le Maître a dit :

 

« Les versions non chinoises de Minghui sont vraiment importantes pour chaque peuple ; les gouvernements, les organisations des droits de l’homme et les organisations contre la persécution, tous les lisent. » (« Enseignement de la Loi donné à la conférence de Loi marquant le dixième anniversaire de la création du site Internet Minghui »)

 

Il y avait beaucoup de choses à améliorer et à apprendre. Nous devions être plus stricts avec nous-mêmes. Nous ne pouvions pas seulement participer à Minghui parce que c'était bon pour notre cultivation et pratique, nous devions vraiment travailler pour Dafa et le projet de manière sérieuse et stable. De plus, nous devions mieux coopérer, améliorer notre capacité de travail et notre communication. Nous avions besoin de trouver plus de pratiquants pour intervenir et créer un corps solide et laisser la puissance de Dafa se manifester en nous.

 

À ce moment-là, comme je l'ai compris, notre coordinateur passait par un test difficile et il avait déjà beaucoup de pression, et il a dit qu'il voulait abandonner le projet. Comme nous avons partagé sur ces nouveaux défis, je ne sais pas comment, mais je pense qu'il m'a suggéré de l'aider avec la coordination pour que je puisse aider avec tous ces changements et faire avancer l'équipe.

 

Cela signifiait un énorme changement pour moi. J'étais censé ne faire que de la traduction, et tout à coup, j'allais devoir aider à la coordination de l'équipe. Avec le temps, j'ai compris qu'on nous demande parfois de faire des choses auxquelles on ne s'attend pas ou des choses pour lesquelles nous n'avons pas les connaissances ou les capacités, simplement pour créer des occasions de cultiver et de pratiquer et d'éliminer les attachements.

 

Ce rôle comportait davantage de responsabilités. J'ai souvent eu peur de faire des erreurs et de mal faire les choses parce que je manquais de sagesse. En tant que nouveau pratiquant, j'avais aussi peur de ce que les autres penseraient, peur que les autres me jugent, surtout parce que je savais que je n'avais pas le niveau pour être à la hauteur des circonstances. C'était un attachement à la réputation, la peur de perdre la face et de faire des erreurs, des choses que je devais éliminer. À un niveau plus profond, je devais faire confiance à Dafa parce que ce n'est pas moi qui réalise les choses, tout ce que je fais est fait par le Maître et Dafa.

 

Certains pratiquants qui faisaient partie de l'équipe depuis longtemps ne voulaient pas changer les choses au début. Mais d'autres ont convenu que nous devions être plus responsables et plus stricts avec nous-mêmes.

 

Le coordinateur semblait être négatif chaque fois que j'avais une suggestion, et j'avais peur de parler et de donner mon opinion. Je sentais qu'il était en colère contre moi et que je ne faisais pas les choses correctement. Nous avions des personnalités et des opinions si différentes, et pourtant nous devions coopérer ! Parfois, je lui parlais des choses une fois que je les avais résolues ou lorsque j'avais réglé tout le processus, de peur qu'il ne rejette mes idées. Je sentais qu'il était dur avec moi chaque fois que je lui parlais, et ce cœur de peur montrait ma personnalité trop effacée.

 

J'ai également senti qu'il n'était pas disposé à inviter plus de pratiquants dans l'équipe, à faire des changements ou à améliorer la capacité de travail pour stimuler notre page. J'ai toujours eu l'impression qu'il se plaignait tout le temps, il voulait améliorer les choses, mais ne voulait rien changer.

 

Nous avons eu quelques disputes et avons fait quelques partages et au début, j'ai développé un cœur de plainte et d'injustice, et j'ai agi comme si je pouvais mieux faire les choses. Cependant, je savais que je devais regarder à l'intérieur et me débarrasser de mes attachements et de mes notions pour pouvoir élever mon xinxing et améliorer le projet.

 

En regardant à l'intérieur, je pouvais voir que mes idées et suggestions ne venaient pas avec un cœur pur de compassion, car elles étaient pleines de plaintes, de critiques et de compétition. Je ne prenais pas en compte le fait qu'il passait par une épreuve difficile et je me plaignais de son petit cœur. Mais en fait, c'était mon cœur qui était très étroit et égoïste.

 

Face aux conflits, je suis passé de la compréhension des choses d'un point de vue humain, à regarder à l'intérieur en tant que pratiquant et essayer de tout comprendre du point de vue du Fa. Je n'ai pas toujours réussi les tests et je savais que ma compréhension était encore limitée.

 

Le Maître a dit :

 

« ...tout le processus de cultivation et de pratique d’une personne consiste à abandonner sans cesse ses attachements humains. » (Zhuan Falun)

 

Et aussi :

 

« Si vous ne cultivez pas votre xinxing, si vous n’élevez pas votre critère moral, si vous n’éliminez pas en vous les mauvaises pensées, les mauvaises matières, elle ne vous laissera pas vous sublimer » (Zhuan Falun)

 

Cela m'a pris du temps, mais j'ai réussi à voir mon incapacité à être flexible, mon arrogance, mon cœur de critique, mes attachements à faire les choses à ma façon et à la compétition. À partir de ce moment-là, dès qu'il y avait un problème, une dispute ou quelque chose à faire, j'ai essayé de regarder à l'intérieur et j'ai essayé d'éliminer toutes ces choses avec l'aide du Fa. Je voulais éliminer tous ces attachements parce que je savais qu'ils venaient de la jalousie et que c'est un attachement qu'un pratiquant ne devrait pas avoir.

 

Chaque fois que je voyais mes défauts et que j'abandonnais toutes ces notions horribles et ces attachements, je sentais que le Maître m'aidait à m'assimiler à Dafa et que les choses s'harmonisaient. J'ai également eu l'aide des pratiquants vétérans de l'équipe, le coordinateur, qui m'a toujours rappelé d'étudier le Fa, d'être responsable de ma cultivation et pratique et de regarder à l'intérieur sans condition en suivant les enseignements du Maître.

 

De nombreuses situations ne sont qu'une illusion et également une occasion. Si j'avais gardé mes attachements, mes opinions et mes notions et si je n'avais jamais regardé à l'intérieur, les choses auraient tourné différemment. Cependant, lorsque je regardais à l'intérieur et que j'abandonnais ces attachements, nous réussissions à coopérer avec succès : mon coordinateur changeait d'avis, acceptait mes idées et commençait à travailler avec moi sur quelque chose pour améliorer le site Minghui espagnol. Il me disait même à quel point il avait confiance en moi, et commençait à m'encourager à faire quelque chose et à inciter l'équipe à le faire.

 

Le Maître a dit :

 

« Pour un pratiquant, regarder à l'intérieur est un trésor de la Loi. » (« Enseignement de la Loi à la Conférence internationale de Loi de Washington DC 2009 », Enseignement de Fa dans les conférences IX)

 

Quelques années plus tard, en étudiant le Fa, j'ai eu une nouvelle compréhension et j'ai réussi à éliminer une autre couche d'attachements et de notions. Je me suis rendu compte que le coordinateur travaillait pour le projet depuis le tout début. À ce moment-là, les pratiquants qui traduisaient de l'anglais vers l'espagnol n'avaient pas un bon niveau d'anglais. La plupart utilisaient un logiciel de traduction et faisaient de leur mieux pour que les autres pratiquants puissent lire les articles sur la persécution et les partages d'expériences, afin qu'ils puissent être tenus au courant de la rectification de Fa et apprennent de la compréhension des pratiquants en Chine. Mais après de nombreuses années, la plupart de ces pratiquants impliqués avaient commencé à quitter l'équipe pour participer à d'autres projets. Mais notre coordinateur était resté et avait fait de son mieux pour faire avancer le projet tout au long de ces années. J'ai été profondément ému lorsque j'ai réalisé cela.

 

À ce moment-là, une couche lourde a été enlevée de mon cœur, et j'ai pu vraiment chérir tout ce que le coordinateur avait fait pour le projet, et j'ai aussi compris mon rôle.

 

Quand j'ai commencé à pratiquer Dafa, le Maître a eu la magnifique compassion de me laisser faire partie de ce projet. Je pense que c'était un très bon arrangement, car nous avions tous les deux des personnalités si différentes, et des attachements similaires aussi, parce que cela nous a fourni de précieuses opportunités de cultiver et de nous améliorer. J'ai aussi appris à faire confiance à ma propre compréhension. Avec le temps, j'ai réussi à élever mon xinxing, à accepter la critique, à penser aux autres à tout moment, à renforcer ma conscience principale et à gagner en confiance. J'ai mûri, au moins un peu.

 

Coopérer comme un seul corps

 

Le processus a toujours été très intense. Chaque fois que j'améliorais un aspect, j'avais l'impression d'être prêt à aller de l'avant, et un nouveau défi apparaissait.

 

Quand nous mettons nos cœurs dans l'élévation et la formation d'un seul corps, le pouvoir de Dafa se manifeste et les choses qui semblaient impossibles auparavant deviennent une réalité.

 

Le Maître a dit :

 

« Lorsque cela vous paraît impossible à faire, ou si on dit que c’est difficile à faire, essayez donc pour voir si c’est vraiment impossible. Si vous pouvez vraiment y arriver, vous découvrirez qu’après avoir passé sous l’ombrage des saules, il y a l’éclat des fleurs et un autre village à l’horizon ! (Zhuan Falun)

 

Nous avons commencé à étudier le Fa et à partager en ligne avec tous les membres de l'équipe Minghui espagnole de différentes parties du monde. Au début, nous pensions qu'il serait impossible de se connecter en ligne une fois par semaine en raison de nos différents fuseaux horaires, mais nous l'avons essayé. Finalement, nous avons commencé à étudier le Fa ensemble régulièrement une fois par semaine. Ensuite, nous avons créé un chat pour être plus connectés et nous encourager mutuellement. Nous avons tous convenu de la nécessité d'améliorer la qualité de nos traductions et d'accroître notre productivité.

 

En conséquence, l'équipe a commencé à croître. Avec la participation d'un plus grand nombre de pratiquants de différents pays, nous avons pu améliorer le niveau de nos traductions, le volume et la qualité, et nous sommes devenus beaucoup plus solides. Nous n'avions qu'un seul correcteur dans l'équipe, mais soudain, deux correcteurs se sont joints à l'équipe et ont aidé à faire avancer le projet. Nous avons créé des possibilités de formation pour que chacun devienne plus efficace. Maintenant, nous nous connectons une fois par semaine pour l'étude du Fa et des partages et nous essayons de garder une capacité de travail solide et sérieuse.

 

Nous sommes passés d'une mise à jour du site deux fois par semaine en 2013 avec environ 12 articles à chaque fois, à une mise à jour quotidienne avec environ 10 articles par jour, en plus d'un bulletin d'information hebdomadaire et un podcast. Nous avons encore beaucoup à améliorer et à faire, mais ce fut un énorme changement. C'est le miracle de Dafa !

 

Il ne s'agit pas d'une liste de réalisations, mais du résultat de notre processus de cultivation et pratique et de coopération. Toutes ces choses ont été possibles parce que nous avons réussi à élever notre xinxing et nous avons pu établir la vertu puissante de Dafa en formant un seul corps.

 

Tous les pratiquants de l'équipe ont le projet à cœur et tout le monde se soutient mutuellement activement. Nous essayons de nous aider et de nous compléter les uns les autres lorsque c'est nécessaire et nous chérissons nos occasions d'études et de partage. Nous nous prenons les uns les autres en considération, nous avons appris à très bien nous connaître et nous nous encourageons mutuellement à aller de l'avant pour mieux faire les choses.

 

Le Maître a dit :

 

« Les disciples de Dafa pendant la rectification de la loi en tant que corps entier s’ils peuvent se coordonner la puissance de la loi sera très grande. (« Enseignement de la Loi lors de la Conférence de Loi de l’Ouest des États-Unis au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003 - Deuxième partie »)

 

Nous ne pouvons nous améliorer vite et de façon continue que dans le cadre d'un projet de Dafa, comme l'exige le Maître :

 

« Pour ceux qui ne participent pas à des projets, chaque disciple de Dafa doit nécessairement aller faire, fais de ton mieux pour trouver du temps pour t’impliquer dans cette affaire de sauver les gens... » (« Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2016 »)

 

Apprendre à coopérer est important quand on fait un projet de Dafa et c'est la meilleure façon de réaliser nos lacunes, d'éliminer les attachements, de devenir désintéressé et de s'assimiler au Fa. Si nous coopérons les uns avec les autres, tout ce que nous faisons aura le résultat escompté. Dans ce processus, j'ai appris que, même si je n'ai pas la meilleure idée ou la meilleure connaissance pour faire quelque chose, si je peux laisser tomber mon ego, mes notions, mes façons de faire les choses et si je coopère inconditionnellement, nous pouvons devenir un avec le corps des pratiquants et avec Dafa, et le pouvoir de Dafa fera que les choses se produiront et le pouvoir de Dafa se manifestera.

 

Nous savons que nous ne serons jamais à l'aise, car chaque fois que nous nous améliorons dans un domaine, il est temps d'aller de l'avant et de nouveaux défis surgiront.

 

Il y a environ un an et demi, notre coordinateur a organisé une séance de formation pour Radio Minghui. Je n'étais pas sûr que nous pourrions réaliser un projet radio. Je n'avais aucune connaissance dans ce domaine.

 

Certains membres de l'équipe ont fait part de leurs réflexions sur cette nouvelle proposition. Un pratiquant a dit qu'il n'était pas nécessaire d'enregistrer les expériences des pratiquants parce que nous ferions mieux d'écouter les conférences du Maître. Un autre a dit que les voix enregistrées des pratiquants porteraient leurs attachements. Un autre pratiquant a dit qu'il ferait mieux de ne pas donner son opinion à ce sujet. Dans l'ensemble, il y avait beaucoup de doutes sur les personnes qui feraient le travail, car tous les pratiquants étaient déjà très occupés. Je l'ai pris comme un autre test à passer.

 

D'abord, j'ai pensé que je devais faire ce qu'on me demandait, peu importe si nous connaissions les raisons ou si nous comprenions pourquoi, nous devions simplement faire confiance et le faire. Ensuite, j'ai dû trouver comment le faire et qui pourrait le faire.

 

Dans mon esprit, j'ai imaginé cela comme un puzzle. L'image à organiser était déjà arrangée, il suffisait de trouver les pièces et de les mettre au bon endroit. Donc, si on nous a demandé de le faire, les conditions doivent déjà être là. La seule chose que nous devons faire est de trouver les pratiquants prédestinés avec les connaissances et les capacités pour cela, et de le réaliser.

 

En ayant cela à l'esprit, nous avons eu beaucoup d'aide du Maître et très vite l'équipe de Radio Minghui a été formée. Les podcasts hebdomadaires que nous avons publiés jusqu'à présent sont tous sur la cultivation et pratique, tirés de l'expérience des Fahui de Minghui. Le produit final est de très bonne qualité et nous avons entendu des commentaires positifs de pratiquants de toutes les régions.

 

Les membres de l'équipe qui étaient sceptiques auparavant ont donné des commentaires positifs et étaient heureux que nous ayons réussi à faire avancer le projet. Une pratiquante a même dit qu'après avoir écouté le podcast, elle s'était éveillée sur la raison pour laquelle il était si important de faire enregistrer les expériences des pratiquants chinois. Elle a dit qu'elle comprenait que les expériences de cultivation et pratique des pratiquants, le chemin qu'ils ont parcouru et leurs efforts de clarification de la vérité en Chine vont devenir un héritage pour toute l'humanité. Quand j'ai entendu ces mots, j'ai été très touché et j'étais d'accord avec elle.

 

Le Maître a dit :

 

« Mais Minghui est un support médiatique, alors même s'il rend compte ouvertement de l'état de cultivation et pratique des disciples de Dafa, en tant que média je pense qu'il sera probablement laissé aux générations futures. Même si vous ne leur transmettez pas, la postérité chérira précieusement le terme "site Minghui". » (« Enseignement de la Loi donné à la conférence de Loi marquant le dixième anniversaire de la création du site Internet Minghui », Enseignement de Fa dans les conférences X)

 

Regarder vers l'avenir pour mieux faire les choses

 

Dans l'ensemble, je dois admettre que je n'ai pas bien fait en ce qui concerne ma cultivation et pratique. Je n'ai pas été très diligent, j'ai encore besoin de mettre plus d'efforts dans ma pratique personnelle. Dernièrement, j'ai découvert un attachement à faire des choses. Mais le travail n'est pas la cultivation et pratique. Je me suis rendu compte que je cachais mes attachements au confort derrière le fait d'être occupé au travail. J'ai aussi découvert mon manque de diligence et de détermination à faire les exercices.

 

Chaque fois que je me relâche, ma conscience principale devient faible et peu claire. Je suis pris dans des pensées négatives et je me sens envahi par un sentiment de dépression et de solitude. Je sais que c'est une partie des arrangements de l'ancien cosmos, et je ne veux rien de tout cela. Je suis donc déterminé à travailler plus fort et à nier complètement ces arrangements, car je n'accepte que les arrangements du Maître.

 

Le Maître a dit :

 

« ...être un homme en suivant les exigences du Fa, être quelqu'un qui cultive et pratique, seulement ainsi on est un disciple de Dafa. Pratiquer les exercices est le moyen auxiliaire du xiulian, il ne peut y avoir l'un sans l'autre. » (« Mots de félicitations au Fahui d'Argentine »)

 

Je veux faire plus d'efforts pour mûrir et progresser dans ma cultivation et pratique et tenir ma promesse. Travailler pour Minghui a été un magnifique chemin plein de grandes opportunités pour élever mon xinxing, faire des progrès et devenir un instrument du Fa. Chaque fois que je regarde en arrière, je remercie le Maître pour cette grande opportunité et je chéris le travail pour ce projet sacré : c'est une terre pure, en effet.

 

Merci, Maître ! Merci, compagnons de cultivation !

 

Veuillez me souligner les lacunes avec gentillesse.

 

(Article de partage d'expériences sélectionné du Fahui de Minghui 2018 – version abrégée)

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2018/7/13/171100.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2018/7/12/370790.html

le